Rechercher
  • Le Buvard

Travailler à la maison quand Netflix (entre autre) cherche à vous soudoyer

Quel bonheur le matin de ne pas avoir à se presser pour arriver au bureau à l’heure, puisque le bureau est dans la pièce d’à côté.

Encore plus lors de ces matins d’automne où le soleil lui-même semble avoir quelques difficultés à apparaître tant l’humidité ambiante est un appel à la couette.

Lorsqu’il n’y a pas cet impératif du lieu de travail, on peut faire preuve de plus de souplesse.

Il y a des avantages.

Travailler à domicile c’est pouvoir être flexible, avoir un cadre familier et donc une ambiance apaisante la journée. C’est pouvoir être plus productif car les sollicitations sont moins nombreuses et que l’organisation de la journée ne dépend que de vous.


Mais, (il en fallait forcément un)

Le domicile est un lieu qui cherche tout au long de la journée à vous corrompre.

Les stimuli sont multiples et peuvent prendre des formes bien innocentes parfois.

  • Je parle de la télécommande qui vous provoque lorsque vous allez vous faire un café.

  • Je parle de Netflix qui conforte cette pensée en publiant sur ses réseaux à cet instant les séries sortant en exclusivité ce même jour (s’agirait-il d’un complot ?).

  • Je parle de la terrasse baignée de soleil en été.

  • Du lit moelleux portant la promesse d’une sieste tiède en automne.

  • Du mouton de poussière qui s’amuse à passer et repasser devant votre porte de bureau ouverte.

  • Du chien qui semble vous dire « juste 5mn de balade et on rentre, promis ».




Travail à domicile : quelles solutions pour trouver son équilibre ?

Easy : on pose au cadre et on le verrouille.


- Le lieu.

On décide avant tout de son espace de travail qui doit être une parenthèse au sein de votre domicile, votre triangle des bermudes, la zone blanche de votre vie personnelle.

Dans l’idéal, une pièce à part disposant d’une porte comme rempart scindant ces deux espaces distincts.


- Le bureau.

Fonctionnel, aéré, rangé, à bonne hauteur et à bonne distance d’un mur pour pouvoir reposer le regard.

Il s’accorde en binôme avec une assise confortable.


- Le planning.

L’avantage phare du travail à domicile est de pouvoir lier son agenda pro à l’agenda perso.

Ceci dit, il faut savoir se fixer des plages horaires de travail intangibles, sans oublier de s’accorder des pauses.

Certains outils viennent en aide dans cette démarche : le calendrier, l’agenda, votre planning de publications, votre liste de missions, les post-it pour les urgences à traiter en priorité, etc.


- L’interaction.

Travailler à la maison ne veut pas dire couper tout contact avec la vie au dehors. Le port de la casquette « ermite » ne s’accorde pas avec votre job et votre chat/chien/iguane n’est pas le seul être vivant avec lequel vous pouvez communiquer durant la journée.

Alors on s’organise des rendez-vous clients de visu.

On échange avec notre réseau professionnel sur nos missions et nos problématiques.

On s’accorde des pauses pour passer un coup de fil.

On donne des cours dans une université pour transmettre et partager.


bureau; auto entreprise; travail à domicile

Comme pour beaucoup de domaines dans nos vies, tout est question d’équilibre.

Nous avons la souplesse de pouvoir travailler la nuit ou de passer la journée en pantalon de pyjama

(Moi ? Jamais…)

Il est aussi nécessaire de savoir se mettre des barrières pour être productif et pouvoir profiter pleinement de la vie de famille sur des temps bien répartis :)

11 vues0 commentaire